Qu'est-ce que le e-commerce (et le dropshipping) ?

Quelle est la définition du terme "e-commerce" ?

Le e-commerce est l'achat et la vente de biens (ou de services) sur internet. Il englobe une grande variété de données, de systèmes et d'outils destinés aux acheteurs et aux vendeurs en ligne, notamment les achats sur smartphone et le cryptage des paiements en ligne.

La plupart des entreprises ayant une présence dans l’e-commerce utilisent une boutique et/ou une plateforme e-commerce pour mener des activités de marketing et de vente en ligne et pour superviser la logistique et l'exécution.

Quels autres termes risquez-vous de rencontrer ?

Vous pouvez rencontrer ces autres termes : commerce électronique, boutique en ligne, e-shop, vente en ligne et dropshipping.

Comment fonctionne le e-commerce ?

Le commerce électronique est alimenté par internet, où les clients peuvent accéder à une boutique en ligne pour y naviguer et passer des commandes de produits ou de services via leurs propres appareils.

Au fur et à mesure que la commande est passée, le navigateur web du client communique avec le serveur qui héberge le site web de la boutique en ligne. Les données relatives à la commande seront ensuite transmises à un ordinateur central appelé gestionnaire de commande, puis à des bases de données qui gèrent les niveaux de stock, à un système commercial qui gère les informations de paiement (à l'aide d'applications telles que Stripe ou PayPal) et à un ordinateur de la banque, avant de revenir au gestionnaire de commande. Cela permet de s'assurer que les stocks du magasin et les fonds des clients sont suffisants pour le traitement de la commande. Une fois la commande validée, le gestionnaire de commande en informe le serveur web du magasin, qui affiche alors un message informant le client que sa commande a été traitée avec succès. Le gestionnaire de commande enverra ensuite les données de la commande à l'entrepôt ou au service d'exécution, afin que le produit ou le service soit expédié avec succès au client. À ce stade, des produits tangibles et/ou numériques peuvent être expédiés à un client, ou l'accès à un service peut être accordé.

Les plates-formes qui accueillent les transactions de commerce électronique peuvent inclure des marchés en ligne auxquels les vendeurs s'inscrivent simplement comme Amazon, des outils de logiciel en tant que service (SaaS) qui permettent aux clients de "louer" des infrastructures de magasin en ligne comment Shopify ou des outils open-source que les entreprises peuvent utiliser pour gérer le développement en interne comme WordPress + WooCommerce.

Le B2C

Le commerce entre entreprises et consommateurs (B2C) est la partie du commerce électronique sur Internet qui concerne la vente au détail. C'est lorsque les entreprises vendent des produits, des services ou des informations directement aux consommateurs. Le terme était populaire pendant le boom des dot-com à la fin des années 1990, lorsque les détaillants et les vendeurs de marchandises en ligne étaient une nouveauté.

Aujourd'hui, il existe d'innombrables magasins et centres commerciaux virtuels sur internet qui vendent tous types de biens de consommation. L'exemple le plus connu de ces sites est Amazon, qui domine le marché B2C.

Le B2B

Le commerce électronique interentreprises (B2B) désigne l'échange électronique de produits, de services ou d'informations entre entreprises plutôt qu'entre entreprises et consommateurs. Il s'agit par exemple d'annuaires en ligne et de sites web d'échange de produits et de fournitures qui permettent aux entreprises de rechercher des produits, des services et des informations et de lancer des transactions par le biais d'interfaces d'achats électroniques.

En 2017, Forrester Research a prédit que le marché du commerce électronique interentreprises dépassera les 1 100 milliards de dollars aux États-Unis d'ici 2021, ce qui représente 13 % de toutes les ventes interentreprises du pays.

Le C2C

Le commerce de consommateur à consommateur (C2C) est un type de commerce électronique dans lequel les consommateurs échangent des produits, des services et des informations entre eux en ligne. Ces transactions sont généralement effectuées par l'intermédiaire d'une tierce partie qui fournit une plate-forme en ligne sur laquelle les transactions sont effectuées.

Les enchères en ligne et les petites annonces sont deux exemples de plateformes C2C, eBay et Le Bon Coin étant deux des plus populaires de ces plateformes. Comme eBay est une entreprise, cette forme de commerce électronique pourrait également être appelée C2B2C - consumer-to-business-to-consumer.

Le C2B

Le C2B (Consumer-to-business) est un type de commerce électronique dans lequel les consommateurs mettent leurs produits et services en ligne à la disposition des entreprises pour qu'elles puissent faire des offres et acheter. C'est le contraire du modèle commercial traditionnel du B2C.

Un exemple populaire de plate-forme C2B est un marché qui vend des photographies, des images, des médias et des éléments de conception libres de droits, tels que iStock. Un autre exemple serait un tableau d'affichage des offres d'emploi.

Le B2A

Le B2A (Business-to-administration) désigne les transactions effectuées en ligne entre les entreprises et l'administration publique ou les organismes gouvernementaux. De nombreux secteurs de l'administration publique dépendent d'une manière ou d'une autre des services ou produits en ligne, notamment en ce qui concerne les documents juridiques, les registres, la sécurité sociale, la fiscalité et l'emploi. Les entreprises peuvent fournir ces services ou produits par voie électronique. Les services B2A ont connu une croissance considérable ces dernières années grâce aux investissements réalisés dans les capacités de l'administration en ligne.

Les services B2A font référence aux transactions effectuées en ligne entre des consommateurs individuels et l'administration publique ou les organismes gouvernementaux. L'administration publique achète rarement des produits ou des services aux citoyens, mais les particuliers utilisent fréquemment des moyens électroniques dans les domaines suivants :

  • L'éducation : diffusion d'informations, enseignement à distance/conférences en ligne, etc ;
  • La sécurité sociale : diffusion d'informations, paiements, etc ;
  • Les impôts : faire des déclarations d'impôts, effectuer des paiements, etc ;
  • La santé : prendre des rendez-vous, fournir des informations sur les maladies, effectuer des paiements pour les services de santé, etc.

Le m-commerce

Le commerce électronique mobile (M-commerce) est un type de commerce électronique en plein essor qui se caractérise par des transactions de vente en ligne effectuées à l'aide d'appareils mobiles, tels que les smartphones et les tablettes. Le M-commerce comprend les achats par smartphone, les services bancaires par application mobile et les paiements mobiles. Les chatbots mobiles offrent également des possibilités de commerce électronique aux entreprises, en permettant aux consommateurs d'effectuer des transactions avec les entreprises par le biais de conversations vocales ou textuelles.

Quels sont les avantages du commerce en ligne ?

Parmi les avantages du commerce électronique, citons sa disponibilité 24 heures sur 24, la rapidité d'accès, la grande disponibilité des biens et services pour le consommateur, la facilité d'accès et la portée internationale.

Disponibilité

En dehors des pannes ou de la maintenance programmée, les sites de commerce électronique sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce qui permet aux visiteurs de naviguer et de faire des achats à tout moment. Les commerces physiques ont tendance à ouvrir pendant un nombre d'heures fixe et peuvent même fermer entièrement certains jours.

Vitesse d'accès

Alors que les achats dans un magasin physique peuvent être ralentis par la foule, les sites de commerce électronique fonctionnent rapidement, ce qui est déterminé par des considérations de calcul et de largeur de bande à la fois sur l'appareil du consommateur et sur le site de commerce électronique. Les pages de produits et les pages de panier se chargent en quelques secondes ou moins. Une transaction de commerce électronique peut comprendre quelques clics et prendre moins de cinq minutes.

Grande disponibilité

Le premier slogan d'Amazon était "La plus grande librairie de la Terre". Ils pouvaient faire cette affirmation parce qu'ils étaient un site de commerce électronique et non un magasin physique qui devait stocker chaque livre sur ses étagères. Le commerce électronique permet aux marques de mettre à disposition un large éventail de produits, qui sont ensuite expédiés depuis un entrepôt après l'achat. Les clients auront probablement plus de succès à trouver ce qu'ils veulent.

Une accessibilité facile

Les clients qui font leurs achats dans un magasin physique peuvent avoir du mal à déterminer dans quelle allée se trouve un produit particulier. Dans le commerce électronique, les visiteurs peuvent parcourir les pages de catégories de produits et utiliser la fonction de recherche du site pour trouver le produit immédiatement.

Portée internationale

Les entreprises physiques vendent à des clients qui visitent physiquement leurs magasins. Avec le commerce électronique, les entreprises peuvent vendre à tout client qui peut accéder au web. Le commerce électronique a le potentiel d'élargir la clientèle d'une entreprise

Un coût moindre

Les entreprises de commerce électronique purement en ligne évitent les coûts associés aux magasins physiques, tels que le loyer, l'inventaire et les caissiers, bien qu'elles puissent avoir à supporter des frais d'expédition et d'entreposage.

Personnalisation et recommandations de produits

Les sites de commerce électronique peuvent suivre l'historique de navigation, de recherche et d'achat des visiteurs. Ils peuvent utiliser ces données pour présenter des recommandations de produits utiles et personnalisées, et obtenir des informations précieuses sur les marchés cibles. Citons par exemple les sections des pages de produits Amazon intitulées "Fréquemment achetés ensemble" et "Les clients qui ont consulté cet article ont également consulté".

Quels sont les inconvénients du commerce en ligne ?

Parmi les inconvénients perçus du commerce électronique, on peut citer un service à la clientèle parfois limité, le fait que les consommateurs ne peuvent pas voir ou toucher un produit avant de l'acheter et le temps de livraison du produit.

Service à la clientèle limité

Si un client a une question ou un problème dans un magasin physique, il peut demander l'aide d'un commis, d'un caissier ou d'un gérant de magasin. Dans un magasin de commerce électronique, le service à la clientèle peut être limité. Le site ne peut fournir une assistance qu'à certaines heures de la journée, ou un appel à un numéro de téléphone du service clientèle peut mettre le client en attente.

Ne pas pouvoir toucher, ni voir

Si les images d'une page web peuvent donner une bonne idée d'un produit, elles sont différentes de l'expérience "directe", comme écouter de la musique sur des haut-parleurs, évaluer la qualité de l'image d'un téléviseur ou essayer une chemise ou une robe. Le commerce électronique peut amener les consommateurs à recevoir des produits qui diffèrent de leurs attentes, ce qui entraîne des retours. Dans certains cas, le client supporte le coût de l'envoi de l'article retourné au détaillant.

Temps de livraison

Si un client voit un article qui lui plaît dans un magasin, il le paie et rentre chez lui avec. Avec le commerce électronique, il y a un temps d'attente pour que le produit soit expédié à l'adresse du client. Bien que les délais d'expédition diminuent, car la livraison le lendemain est maintenant assez courante, elle n'est pas instantanée.

La sécurité

Des pirates informatiques qualifiés peuvent créer des sites web d'apparence authentique qui prétendent vendre des produits connus. Le site envoie aux clients des versions contrefaites ou imitées de ces produits, ou collecte simplement les informations relatives aux cartes de crédit des clients.

Les sites de commerce électronique légitimes comportent également des risques, notamment lorsque les clients stockent les informations relatives à leur carte de crédit chez le détaillant pour faciliter leurs futurs achats. Si le site du détaillant est piraté, les pirates peuvent entrer en possession des informations relatives aux cartes de crédit des clients.

Quelles sont les solutions pour faire du e-commerce ?

Une plateforme de commerce électronique est un outil qui sert à gérer une entreprise de commerce électronique. Il existe des options de plate-forme de commerce électronique pour des clients dont la taille varie de celle des petites entreprises à celle des grandes entreprises.

Ces plates-formes de commerce électronique comprennent des marchés en ligne tels qu'Amazon et eBay, qui nécessitent simplement l'ouverture de comptes d'utilisateurs, et peu ou pas de mise en œuvre informatique.

Un autre modèle de plateforme de commerce électronique est le SaaS, où les propriétaires de magasins peuvent s'abonner pour "louer" un espace dans un service hébergé dans le nuage qui ne nécessite pas de développement interne ou d'infrastructure sur place.

D'autres plates-formes de commerce électronique peuvent se présenter sous la forme de solutions open-source qui nécessitent un environnement d'hébergement (dans le nuage ou sur place), une mise en œuvre manuelle complète et une maintenance.

Quelles sont les meilleures plateformes e-commerce ?

En utilisant des paniers d'achat et des plates-formes de commerce électronique, les détaillants créent des boutiques en ligne où ils présentent leurs produits et services. Avoir une vitrine en ligne est l'un des moyens les plus simples de faire du commerce électronique. Il existe un grand nombre de solutions de commerce électronique et le choix de celle qui convient le mieux à votre entreprise dépend de votre budget, de vos préférences et des besoins de votre entreprise. J'ai dressé ci-dessous la liste des meilleures solutions de commerce électronique actuellement disponibles sur le marché.

Shopify

Voici quelques faits sur Shopify :

  • Shopify propulse 2 921 565 sites web dans le monde entier ;
  • Shopify détient 21 % de la part de marché du commerce électronique.

 

Très populaire auprès de nombreuses PME, Shopify permet à ses clients de créer des boutiques en ligne efficaces et de développer leur activité. Créée avec une interface conviviale et intuitive, ainsi qu'avec des tonnes de modèles, cette plateforme offre des tarifs d'expédition flexibles, des taxes automatiques et plus de 100 passerelles de paiement. Shopify permet l'intégration des médias sociaux, est dotée de fonctions de référencement intégrées et est entièrement hébergée.

Le meilleur pour : les petites entreprises à la recherche d'une solution de commerce électronique tout-en-un.

Magento 

Voici quelques faits sur Magento :

  • À ce jour, Magento a alimenté plus de 772 000 sites web dans le monde entier ;
  • Il existe plus de 5 900 extensions qui s'intègrent à Magento.

 

Magento est une solution de commerce électronique très flexible utilisée par des entreprises de taille moyenne prêtes à se développer. Cette plateforme offre des fonctionnalités robustes qui permettent aux détaillants de personnaliser tous les aspects de leur boutique en ligne, y compris des modèles, des extensions et des modules personnalisés. Si les clients ont besoin d'étendre davantage les fonctionnalités de leur boutique Magento, ils peuvent toujours utiliser des extensions pour transformer la vision de leur boutique en ligne en réalité.

Considéré par beaucoup comme une plateforme de commerce électronique complexe, Magento soutient ses clients en maintenant une communauté opérationnelle de développeurs et d'experts sur l'écosystème Magento qui sont prêts à aider les novices dans la maintenance de leur boutique en ligne.

Le meilleur pour : les marques à la recherche d'une solution de commerce électronique hautement personnalisable.

WooCommerce 

Voici quelques faits sur WooCommerce :

  • WooCommerce gère plus de 3 876 748 sites web en direct ;
  • CodeCanyon vend plus de 1 773 plugins conçus pour s'intégrer à WooCommerce.

 

WooCommerce est l'une des plus grandes plateformes open-source de commerce électronique. Spécialement conçu pour s'intégrer à WordPress, WooCommerce dispose de nombreux modèles qui peuvent vous aider à créer une boutique en ligne unique. Vous obtiendrez toutes les fonctionnalités essentielles, notamment un nombre illimité de produits, une personnalisation illimitée, la gestion des commandes et la livraison gratuite.

Le meilleur pour : les petites entreprises qui ont un site web optimisé par WordPress.

Quelles sont les plus intéressantes marketplaces ?

Les places de marché en ligne sont des plateformes qui facilitent les transactions de commerce électronique entre acheteurs et vendeurs, permettant aux acheteurs de présenter leurs produits et de toucher un public plus large. Ces plates-formes sont populaires auprès des clients en raison de leur large sélection de produits et de services de différents vendeurs et fournisseurs dans le monde entier.

Plongeons dans les meilleures places de marché en ligne du web.

Amazon 

Voici quelques faits concernant Amazon :

  • Les statistiques montrent qu'Amazon est le plus grand vendeur de commerce électronique aux États-Unis avec 280,5 milliards de dollars de ventes nettes réalisées en 2019 ;
  • Le géant du commerce électronique compte environ 101 millions de membres principaux d'Amazon basés aux États-Unis, qui dépensent en moyenne 1 400 dollars par an pour des achats en ligne.

 

Une entreprise qui n'a pas besoin d'être présentée, Amazon est l'un des plus grands marchés en ligne du monde. Elle offre à ses clients un large choix de produits provenant de détaillants du monde entier et permet aux entreprises de toucher un large public.

Le meilleur pour : les grandes entreprises qui souhaitent élargir leurs canaux de vente.

eBay

Voici quelques faits concernant eBay :

  • eBay compte un total de 1,4 milliard d'inscriptions ;
  • En 2019, eBay comptait environ 182 millions d'utilisateurs actifs.

 

Reliant les détaillants et les clients du monde entier, eBay est une place de marché en ligne qui peut aider les petites et moyennes entreprises à établir une base de clientèle internationale. eBay est convivial, intuitif et offre un certain nombre d'options de paiement. Une chose qui distingue particulièrement eBay des autres places de marché en ligne est qu'elle permet aux commerçants d'organiser des enchères en ligne.

Le meilleur pour : les marques établies qui vendent des articles uniques et cherchent à élargir leur public.

Etsy

Voici quelques faits sur Etsy :

  • En 2019, Etsy comptait 2,5 millions de vendeurs et 45,7 millions d'acheteurs en ligne actifs ;
  • Etsy avait 60 millions d'articles en vente en 2019.

 

Etsy est la plateforme parfaite pour les créatifs qui recherchent une place de marché en ligne pour présenter leurs produits uniques et faits à la main. Elle est particulièrement populaire auprès des créateurs indépendants et des personnes qui cherchent à acheter des articles uniques, exclusifs et rares. 

Le meilleur pour : les petites entreprises qui vendent des articles faits à la main et des objets d'époque.

Quel est l'impact du e-commerce ?

L'impact du commerce électronique est considérable et a un effet d'entraînement sur les petites entreprises et les entreprises mondiales.

Les grands détaillants sont contraints de vendre en ligne

Pour de nombreux détaillants, la croissance du commerce électronique a permis d'étendre la portée de leurs marques et a eu un impact positif sur leurs résultats. Mais pour les détaillants qui ont été lents à adopter le marché en ligne, l'impact a été différent.

Les détaillants qui se situent dans une position intermédiaire sont ceux qui ressentent le plus les changements en réponse à l'impact du commerce électronique. 

En février 2019, pour la première fois, les ventes en ligne ont dépassé de peu les magasins de marchandises générales, y compris les grands magasins, les clubs-entrepôts et les supercentres. Comme Amazon Prime a supprimé le prix de l'expédition, davantage de consommateurs sont à l'aise avec les achats en ligne.

Le e-commerce aide les petites entreprises à vendre directement aux clients

Pour de nombreuses petites entreprises, l'adoption du commerce électronique a été un processus lent. Cependant, ceux qui l'ont adopté ont découvert que le commerce électronique peut ouvrir des portes à de nouvelles opportunités.

Lentement, les propriétaires de petites entreprises lancent des magasins de commerce électronique et diversifient leur offre, atteignant davantage de clients et répondant mieux aux besoins des clients qui préfèrent les achats en ligne ou par smartphone. 

Avant la pandémie, les petites entreprises s'efforçaient d'étendre leur présence sur le marché du commerce électronique. Aujourd'hui, 23 % des propriétaires de petites entreprises estiment qu'ils devront renforcer leurs capacités en matière de commerce électronique afin de survivre dans un monde post-pandémique. En outre, 23 % des propriétaires de petites entreprises ont créé un site web ou mis à jour leur site existant depuis le début des mesures de confinement contre le COVID-19.

Les entreprises B2B commencent à offrir des expériences de commande en ligne de type B2C

Les entreprises B2B s'efforcent d'améliorer leur expérience client en ligne afin de rattraper les entreprises B2C. Cela inclut la création d'une expérience omnicanal avec plusieurs points de contact et l'utilisation de données pour créer des relations personnalisées avec les clients.

Les solutions de commerce électronique permettent le libre-service, fournissent des plateformes plus conviviales pour la comparaison des prix et aident les marques B2B à maintenir leurs relations avec les acheteurs. 

D'ici 2026, les transactions interentreprises devraient atteindre 63 084 milliards de dollars.

L'essor des marketplaces

Les places de marché du commerce électronique se sont multipliées dans le monde entier depuis le milieu des années 1990 avec le lancement des géants que nous connaissons aujourd'hui, tels que Amazon, Alibaba et d'autres. 

En offrant un large choix et un confort extrême aux clients, ils ont pu rapidement se développer grâce à l'innovation et à l'optimisation en cours de route.

Amazon, en particulier, est connue pour sa stratégie de croissance unique qui lui a permis d'obtenir des adoptions en masse et des ventes record.

Mais Amazon ne fait pas tout cela tout seul. En 2020, 52 % des produits vendus sur Amazon étaient vendus par des vendeurs tiers (c'est-à-dire pas Amazon).

Ces vendeurs réalisent également des bénéfices élevés grâce aux ventes sur le marché, bien qu'ils soient tenus de respecter les règles strictes appliquées par Amazon.

La gestion de la chaîne d'approvisionnement a évolué

L'un des principaux impacts du commerce électronique sur la gestion de la chaîne d'approvisionnement est qu'il raccourcit le cycle de vie des produits.

En conséquence, les producteurs présentent des assortiments plus profonds et plus larges comme tampon contre l'érosion des prix. Mais cela signifie également que les entrepôts voient entrer et sortir de leurs installations des quantités plus importantes de stocks.

En réaction, certains entrepositaires proposent désormais des services à valeur ajoutée pour contribuer à rendre le commerce électronique et les opérations de détail plus transparentes et plus efficaces.

Ces services comprennent :

  • séparation du stock/stockage pour les ventes en ligne par rapport aux ventes au détail ;
  • différents services de conditionnement ;
  • surveillance des stocks/logistique.

De nouveaux emplois sont créés

Les emplois liés au commerce électronique ont été multipliés par deux au cours des cinq dernières années, ce qui est bien supérieur aux autres types de commerce de détail en termes de croissance. Toutefois, la croissance des emplois liés au commerce électronique n'est qu'une petite pièce du puzzle global de l'emploi.

Quelques faits rapides sur l'impact du commerce électronique sur l'emploi :

  • L'emploi dans le commerce électronique a augmenté de 334 %, soit 178 000 emplois supplémentaires depuis 2002 ;
  • La plupart des emplois dans le commerce électronique sont situés dans des zones métropolitaines de taille moyenne à grande ;
  • La plupart des entreprises de commerce électronique comptent quatre employés ou moins.

 

L'inconvénient, cependant, est que la hausse de l'efficacité, associée à un abandon du commerce de détail traditionnel, peut également entraîner des pertes d'emplois ou des réductions de la main-d'œuvre.

Comme pour tout changement majeur du marché, il y a des impacts à la fois positifs et négatifs sur l'emploi.

Les clients font leurs achats différemment

Le commerce électronique (et maintenant le commerce de détail omni-canal) a eu un impact majeur sur les clients. Il révolutionne la façon dont les consommateurs modernes font leurs achats.

Aujourd'hui, nous savons que 96 % des Américains ayant accès à internet ont effectué un achat en ligne à un moment donné de leur vie et que 80 % ont effectué un achat en ligne au cours du dernier mois.

Et les clients n'utilisent pas seulement les sites de commerce électronique pour faire leurs achats : 51 % des Américains préfèrent aujourd'hui faire leurs achats en ligne plutôt qu'en magasin. 

Les personnes âgées sont les plus nombreuses à faire des achats en ligne (67 %), mais la génération X et les baby-boomers suivent de près avec respectivement 56 % et 41 % de participation aux activités d'achat en ligne.

Les médias sociaux permettent aux consommateurs de partager facilement des produits à acheter en ligne

Les chercheurs ont découvert que le commerce électronique a eu un impact social intéressant, notamment dans le contexte des médias sociaux.

Aujourd'hui, les acheteurs du commerce électronique découvrent et sont influencés pour acheter des produits ou des services sur la base de recommandations d'amis, de pairs et de sources de confiance (comme les personnes d'influence) sur des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter.

Si vous avez déjà eu l'inspiration d'acheter un produit recommandé sur Facebook ou figurant dans un article d'Instagram, vous avez été témoin de cet impact social en ce qui concerne le commerce électronique.

Le e-commerce mondial connaît une croissance rapide

En 2018, on estime que 1,8 milliard de personnes dans le monde ont effectué un achat en ligne.

La plateforme chinoise Taobao est le plus grand marché en ligne avec une valeur marchande brute (VGM) de 484 milliards de dollars. Pour rappel, Tmall et Amazon se sont classées respectivement deuxième et troisième avec 458 et 339 milliards de dollars de valeur marchande brute annuelle pour les tiers.

Quel est l'avenir du commerce en ligne ?

D'ici 2022, les recettes du commerce électronique devraient atteindre 479 milliards de dollars rien qu'aux États-Unis, le secteur des jouets, des loisirs et du bricolage étant celui qui connaîtra la plus forte croissance. Et ce n'est pas non plus une tendance passagère.

Il est également intéressant de noter qu'à l'avenir, les données de l'expert en commerce électronique Gary Hoover prévoient que les ventes au détail par le commerce électronique finiront par égaler celles des ventes dans les magasins physiques. Cela signifie que la tendance des ventes en ligne va continuer à croître et qu'il y a beaucoup d'affaires à faire.

Mais ce n'est pas tout. Bientôt, la plupart des interactions du commerce électronique seront une expérience omni-canal pour les acheteurs. Cela signifie qu'ils s'attendront à pouvoir faire des recherches, naviguer, faire des achats et acheter de manière transparente entre différents appareils et sur différentes plateformes (comme une boutique en ligne autonome, une présence sur Amazon, etc.)

Parmi les autres tendances à surveiller pour l'avenir du commerce électronique, on peut citer :

  • des parcours clients robustes et une personnalisation ;
  • des achats basés sur l'intelligence artificielle ;
  • les monnaies numériques.

 

Dans l'ensemble, nous devons nous rappeler que le commerce électronique est encore assez nouveau dans le monde du commerce de détail. L'avenir nous réserve des possibilités infinies, mais son succès et sa pérennité dépendront largement des préférences des acheteurs à l'avenir.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer une meilleure expérience sur notre site grâce à l'analyse de votre navigation (Google Analytics)
Accepter Refuser